LE CARYOTYPE FŒTAL

 

La plupart des nouveaux nés naissent en bonne santé, mais 1,6% d’entre eux environ naissent avec un handicap physique ou intellectuel important.
L’une des causes les plus fréquentes de handicap est la trisomie 21 (syndrome de Down).
II existe 2 techniques de prélèvement ovulaire pour réaliser un caryotype fœtal :

Ces 2 techniques de prélèvement ne sont pas dénuées de risque : il faut toujours au préalable informer la patiente du risque de perte fœtale induit qui se situe autour de 1% (risque équivalent pour les 2 techniques).

En cas de caryotype normal, il a été montre chez des fœtus une augmentation du risque de malformations congénital les dons des cardiopathies, ainsi que des syndromes géniques. La surveillance de ces grossesses sera donc étroit avec une échocardiographie fœtale spécialisée vers 22 SA. Cependant, en cas de caryotype normal, La majorité des grossesses aura un devenir favorable.

Certaines indications de prélèvement ovulaire pour caryotype fœtal :