ECHOGRAPHIE TROISIEME TRIMESTRE

La troisième échographie est réalisée entre 30 et 32 semaines d’aménorrhée.

Cette échographie peut compléter l’étude morphologique réalisée à 22 SA.

Elle permet également de vérifier la présentation et la croissance du foetus, le volume de liquide amniotique et la localisation du placenta.

Certaines situations particulières (problèmes de croissance foetale, grossesses gémellaires…) nécessitent une surveillance rapprochée et, dès lors, une échographie toutes les 2 semaines voire toutes les semaines est nécessaire.

INTERET DE LA BIOMETRIE

Ces mesures sont précieuses pour vérifier que la croissance du fœtus se poursuit normalement.

Si l’échographie révèle un trouble de croissance, des examens complémentaires sont prescrits pour rechercher la cause et y remédier. Une alimentation inadaptée ou une hypertension artérielle de la future maman peuvent expliquer un retard de croissance.

A contrario, un diabète peut expliquer un excès de croissance. Il convient alors de prendre en charge ces pathologies ou de modifier les habitudes alimentaires de la future maman pour rétablir une bonne croissance du fœtus.

BILAN MORPHOLOGIQUE

Il vérifie que tout est en place et fonctionne correctement !

Le cerveau, le visage, la colonne vertébrale, le cœur, les reins, le foie, la vessie, tout le système digestif, l’appareil urinaire, les membres, tout est scrupuleusement observé.

L’échographiste prend son temps et reste généralement silencieux. Cela ne veut pas dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas, mais il se doit d’être concentré pour repérer la moindre anomalie.

DEPISTAGE DES MALFORMATIONS

A ce stade de la grossesse, le médecin peut détecter une pathologie du cœur (cardiopathie), du cerveau ou des reins.

Des examens complémentaires (nouvelle échographie, IRM ou amniocentèse par exemple) peuvent alors être demandés pour établir un diagnostic précis. En fonction de celui-ci, les médecins peuvent décider de faire accoucher la future maman dans une maternité spécialisée, de niveau 2 ou 3 : en cas de cardiopathie par exemple, un cardiopédiatre sera présent pour prendre en charge le bébé et l’opérer dès sa naissance

VERIFIER LA POSITION DE MON BEBE

C’est vrai que l’échographiste peut voir si votre bébé a déjà effectué une pirouette pour se retrouver tête en bas, prêt pour le jour J. Mais nous ne sommes qu’à 32 semaines d’aménorrhée, à 30 semaines de grossesse donc, il a encore le temps de bouger et de changer plusieurs fois de position d’ici le jour de l’accouchement. C’est donc une information donnée à titre indicatif…

https://assets.babycenter.com/ims/2012/03marc/animation_labor.jpg