CHIRURGIE DU PROLAPSUS

INTRODUCTION

Le prolapsus génital est ce qu’on appelle communément la descente d’organe. Le plancher pelvien peut être fragilisé par la distension des muscles et des ligaments du périnée  suite à un accouchement, une opération chirurgicale, la ménopause. Il peut intéresser isolement ou simultanément  la descente de la vessie, de l’utérus et du rectum.

Prolapsus

INDICATIONS

Les symptômes dépendent du degré de la descente d'organes: sensation de pesanteur, cystites à répétition, incontinence urinaire, constipation, incontinence anale, extériorisation des organes.

En fonction de l'intensité des symptômes et de la gêne fonctionnelle et sexuelle, une intervention chirurgicale peut être envisagée si la rééducation du périnée n'est pas suffisante pour corriger les désagréments.


MODALITES

L’intervention se déroule au bloc opératoire. 

La cure de prolapsus pourra être réalisée par voie basse ou par voie haute coelioscopique ou laparotomie. La technique utilisée varie en fonction des organes atteints et du degré du prolapsus.

http://www.chirurgie-gynecologie.fr/Images/images-gyneco/positionhtvag.JPG

http://www.chirurgie-gynecologie.fr/Images/images-gyneco/positionhtvag2.JPG

http://www.chirurgie-gynecologie.fr/Images/images-gyneco/photocoelio.JPG

http://www.chirurgie-gynecologie.fr/Images/images-gyneco/positionlaparo.JPG

Installation coelioscopie

Installation laparotomie

http://www.chirurgie-gynecologie.fr/Images/images-gyneco/schema-promontofixation.png

Schéma de positionnement des bandelettes

AVANTAGES, INCONVENIENTS ET RISQUES

Reprise du transit quelques fois plus difficile.

La cure de descente de vessie peut démasquer une incontinence urinaire par défaut du sphincter de la vessie. Cela est dû à la correction du coude de l'urétre. Un traitement secondaire de cette incontinence peut-être nécessaire.