KYSTES BENINS DE L'OVAIRE

Qu'est-ce qu'un kyste de l'ovaire ?

Le kyste ovarien correspond à un petit sac rempli de liquide qui se développe sur ou dans l'ovaire. Les femmes sont nombreuses à souffrir au cours de leur existence d'un kyste ovarien. Ces derniers, souvent indolores, sont très fréquents mais rarement graves. La grande majorité des kystes ovariens disparaissent avec le temps, sans traitement. Toutefois, certains kystes peuvent se rompre et entraîner des douleurs importantes.

Kyste de l'ovaire

http://www.docteur-mintz.fr/site_fichiers/kystes-ovariens-127-5.jpg

Comment fait-on le diagnostic d'un kyste de l'ovaire ?

Le kyste ovarien n'entraîne la plupart du temps aucun symptôme. Il disparaît en général en quelques semaines. Peuvent parfois se présenter des symptômes tels que :

Image associée

Quels sont les différents types de kyste de l'ovaire ?

On distingue en général :

Les kystes fonctionnels : ils se développent pendant le cycle menstruel suite à un dérèglement hormonal. Ces kystes ovariens ne doivent pas être opérés. Ils se résorbent spontanément ou après traitement médicamenteux.

Les kystes organiques : ils peuvent se compliquer ou dégénérer. Les kystes organiques de l’ovaire doivent être enlevés et analysés. Il existe des kystes bénins et des kystes à la limite de la malignité dits « borderline ».

Il existe 4 types de kystes organiques bénins de l’ovaire :

Pour préciser la nature du kyste on peut réaliser une IRM et une prise de sang pour doser les marqueurs tumoraux.

Peut-on prévenir un kyste ovarien ?

Il n'existe pas de moyens pour prévenir le kyste ovarien. Toutefois, des examens réguliers permettent de détecter au plus tôt un problème au niveau des ovaires. Il est important de remarquer tout changement dans son cycle menstruel et d'alerter un professionnel de santé en cas de douleurs dans le bas ventre.

Quelles sont les complications des kystes de l'ovaire ?

En l’absence de traitement, le kyste de l’ovaire peut se compliquer : 

En quoi consiste le traitement des kystes de l’ovaire ?

Dans la majeure partie des cas, les kystes ovariens ne nécessitent pas de traitement puisqu'ils disparaissent spontanément. Si cela n'est pas le cas, le traitement est variable en fonction de la taille des kystes, de l'âge de la personne qui en souffre et du type de kyste

Une fois le kyste détecté, le médecin proposera un rendez-vous un à trois mois plus tard pour s'assurer que ce dernier a disparu. Dans le cas contraire, un traitement devra être envisagé.
Si le kyste se rompt, un traitement contre la
douleur de type ibuprofène peut être proposé. Des analgésiques plus puissants, comme la morphine, sont parfois nécessaires.

Un contraceptif hormonal peut être prescrit pour faciliter la disparition du kyste. La pilule contraceptive peut aussi réduire les risques de développer d'autres kystes.

Si le kyste est gros ou douloureux, ou si l'échographie montre qu'il grossit avec le temps ou change d'aspect, une intervention chirurgicale, par cœlioscopie (laparoscopie) ou par laparotomie (chirurgie ouverte) peut devenir nécessaire.

Le chirurgien peut enlever le kyste lui-même ou même l'ovaire si nécessaire (ovariectomie). Si le kyste est cancéreux, les ovaires et l'utérus peuvent être retirés. On parle dans ce cas d'hystérectomie.