COMPLICATIONS DES MYOMES UTERINS

Les fibromes utérins évoluent lentement et sont le plus souvent asymptomatique, mais des complications peuvent survenir :

COMPLICATIONS HÉMORRAGIQUES : (les plus fréquentes)

COMPLICATIONS MÉCANIQUES :

NÉCROBIOSE ASEPTIQUE :

Accident fréquent favorisé par la grossesse. Il s’explique par la mauvaise vascularisation du fibrome aboutissant à son Ischémie. On assiste à un tableau d' « infarctus aigu du fibrome».

Tableau aigu associant 3 signes :

A l'échographie : image «en cocarde » avec une zone centrale de nécrose entourée d'une couronne d'œdème.

Le traitement est médical :

COMPLICATIONS INFECTIEUSES :

Très rares, elles surviennent surtout en cas de fibrome intra-cavitaire accouch6 par le col (ischémie de l'extrémité inférieure du fibrome en contact avec le milieu vaginal) : coliques expulsives. Métrorragies, leucorrhée malodorante, syndrome infectieux.

DEGENERESCENCE MALIGNE SARCOMATEUSE :

La possibilité de dégénérescence sarcomateuse des fibromes est très discutée, et si elle existe, est exceptionnelle.

INFERTILITÉ :

Certains fibromes sont découverts à l'occasion d'une consultation pour infertilité. De façon générale, l'étiologie fibromateuse d'infertilité est un diagnostic d'élimination et ne doit être retenu qu'après un bilan d'infertilité du couple complet et négatif.

Cependant, il est consensuel d'opérer les fibromes intracavitaires et sous muqueux déformant la cavité utérine avant une assistance médicale à la procréation, pour ne pas gêner une future implantation embryonnaire.

FIBROME ET GROSSESSE :

Aucune complication dans la majorité des cas. Classiquement, il existe une augmentation du volume des fibromes et du risque de nécrobiose aseptique.

Certaines complications des fibromes sur la grossesse ont été décrites :